L’IFOP publie les résultats de sa nouvelle étude de la relation entre les banques et leurs usagers

Apparaissant comme un élément essentiel, dans la mesure où chaque Français se trouve concerné, la relation qu’entretiennent les usagers avec leur banque fait donc l’objet d’études régulières, l’institut IFOP venant tout juste de publier les résultats de cette dernière édition, qui révèle un certain statut quo par rapport à l’année dernière, les chiffres n’ayant que peu évolués depuis 2012, révélant toutefois un certain apaisement entre chacune des deux parties.

Les banques bénéficient peu à peu d’une meilleure image

Il semble, en effet, qu’avec un pourcentage de 60 % des Français ayant une bonne image des banques, ces établissements retrouvent le niveau qu’ils avaient atteint en 2008 dans l’opinion, avant le déclenchement de la crise, ce score se stabilisant, en revanche, par rapport à 2012, alors qu’il s’élève à 78 %, lorsqu’il s’agit de parler plus précisément de sa propre banque, pour un résultat, cette fois-ci, en baisse de trois points par rapport à l’année précédente, le conseiller gardant, quant à lui, toute la confiance de sa clientèle, 81 % de celle-ci le reconnaissant volontiers compétent.

Un besoin d’accompagnement toujours plus fort de la part des usagers

80 % des Français avouent entretenir une bonne relation avec leur conseiller, cet aspect revêtant sans doute un caractère important dans la volonté de ces derniers de disposer d’un interlocuteur attitré, 65 % déclarant rechercher particulièrement cela et se disant moins séduits par une banque à distance, nombre d’entre eux 23 % disposant cependant de plusieurs comptes auprès d’établissements différents, allant même jusqu’à 33 % pour les CSP+, et 52 % se disant tout à fait intéressés par une explication plus précise du fonctionnement des banques en général.

Une transparence extrêmement appréciée par les usagers des banques

Après les différentes mesures prises, 65 % des Français ont constaté un meilleur accès aux tarifs pratiqués par ces établissements, 38 % estimant même qu’il est facile de comparer les coûts d’un prestataire à l’autre, l’envoi du relevé annuel des frais bancaires ayant également été remarqué par 68 % des personnes interrogées qui se souviennent l’avoir reçu, 59 % ayant même une idée assez précise du montant des frais qu’ils ont dû verser tout au long de l’année pour la fourniture des différents produits et services.

Le crédit n’est plus aussi sollicité qu’avant

L’étude IFOP montre aussi que, désormais, 61 % des usagers sollicités n’auraient pas recours au crédit pour concrétiser un achat de la vie courante, 63 % considérant l’offre disponible comme satisfaisante. Pour ce qui concerne le prêt immobilier, l’information est bien passée concernant l’assurance emprunteur qui peut être souscrite auprès de l’organisme du choix du souscripteur, ce dernier pouvant ainsi faire davantage jouer la concurrence pour obtenir des conditions toujours meilleures, 64 % des personnes concernées ces 12 derniers mois ayant eu connaissance de cela.

Internet a beaucoup fait évoluer la relation banque/usagers

Contradictoirement, alors que les usagers prétendent vouloir bénéficier d’un conseiller personnel, leurs visites en agence se font de moins en moins fréquentes, ces derniers préférant effectuer la plupart de leurs opérations courantes par le biais de la plate-forme mise à leur disposition, 50 % d’entre eux ayant déjà procédé à des virements par ce moyen-là, la consultation du compte en ligne étant désormais devenu une habitude, seules quelques craintes subsistant encore chez certains concernant notamment les paiements à distance.

D'autres news sur cette banque en ligne:


Réclamation achat en ligne : que faire ?

Grâce aux achats en ligne, il est plus facile que jamais de faire de bonnes affaires. Mais si (Lire la suite…)

Une vente privée à saisir sur le PEL BNP Paribas

Profitant de sa plate-forme en ligne pour mettre en place des offres toujours plus attractives, BNP Paribas propose (Lire la suite…)

Vente flash Assurance Auto chez BNP Paribas

Du 1er au 9 juin 2013 et uniquement en exclusivité sur Bnpparibas.net profitez de deux mois de réduction (Lire la suite…)

Pourquoi bloquer un paiement contre un plombier ?

Lorsque vous sollicitez un plombier pour un dépannage, celui-ci vous donnera non seulement la cause de la panne, (Lire la suite…)